11 janvier 2012

Test: Postal III

102205.5
Ce jeu comporte beaucoup de scènes choquantes, au niveau morale et visuel, si vous pensez ne pas être en mesure de comprendre ce qu'est le sens de l'humour, merci d'aller sur jeuxvideo.com.

Après que la ville de Paradise ait été, heu, "mystérieusement" rasé de la carte par une bombe nucléaire, vous vous retrouvez, vous et votre chien Champ, sur les routes à la recherche d'un petit coin tranquille. Mais voila, vous tombez en panne d'essence dans la ville de Catharsis. Il est maintenant temps de faire 2 ou 3 petits boulots pour vous faire de la thunes et repartir au plus vite de cette ville de tarés !
Il faut savoir que Postal joue la carte de l'humour noir, racisme, sex, religions, gore, expérimentations animales ... Tout y passe. Se plaindre du contenu du jeu serais comme louer un film porno et être choqué de ce que l'on y voit ! Le jeu est +18 et ce n'est pas pour rien.
Vous incarnerez, une fois encore, The Postal dude (Magnifiquement traduit par "le postier" en Français, "Going postal" = Péter un cable ...) et vous devrez faire en sorte de trouver du boulot. Essayant de redevenir gentil vous aurez souvent un choix radical à faire, aider la police ou bien les méchants.
C'est en effet la principal nouveauté de ce Postal et aussi ce qui en fait sont plus grand charme. Principalement, car l'histoire évolue vraiment en fonction de vos choix et surtout de vos actions. Bon, Mauvais ou voir Chaos, en vous mettant à dos les bon et les méchant en même temps. On y retrouve aussi beaucoup de personnages emblématiquse de la série, comme Oncle Dave, Krotchy ou Osama mais aussi de vrai "stars" qui prêtent leur voix et leurs corps dans le jeu, Ron Jeremy (Acteur porno), Uwe Boll (Réalisateur de film merdique dont le seul film passable est justement "Postal"), Jennifer Walcott (Playmate Playboy) et Randy Jones (Cowboy qui chantait jadis "YMCA").
Bon et le jeu alors ?
Décevant, je suis désolé, je ne voit rien d'autre à dire.
La vue à la troisième personne offre un maniement acceptable mais du coup la visé est vraiment horrible, des crashs aléatoires à volonté, une ville plus petite, difficulté aléatoire et enfin, moins de liberté en ville, pire il ni y en pas, on enchaine juste les missions à la suite sans avoir le temps de se balader en ville.
Même pour les armes, il y a le double que dans Postal 2, mais il maque les essentiels, les ciseaux, la tête de vache ou même les "silencieux".
Par contre tout le reste est géniale, l'histoire, les missions, les blagues, les textes, les musiques.

Video: Le moteur Source de VALVe est à la hauteur et propose des graphismes fluides et fins, en même temps Postal n'as jamais vraiment été "beau", toujours dans le potable du coup ça ne choque pas vraiment.

Sons: Entre la voix de The Dude, les musiques variés et les phrases débiles, tout est parfais de ce coté.

Gameplay: Point noir total, La cible est jamais au bon endroit il faut toujours se décaler un peu vers la droite pour cibler correctement. L'IA est d'une stupidité monstrueuse. le jeu crash très souvent sans raisons apparente. Le manque d'une mini-map pour certaine missions. À ce point ce n'est pas juste "dommage" mais un véritable gâchis qui ruine toute l'expérience et le plaisir même du jeu :/
J'ajoute aussi que le jeu n'est pas traduit en Français (enfin les fichiers sont présents, mais pas activable) ce qui enlève ce qui reste du fun pour ce qui ne parle pas la langue de justin Bieber.

Prix/qualité/durée: Le jeu est à 34,99€ pour environ 5h de jeu. Avec possibilité de le refaire uniquement en gentil ou l'inverse, ou encore juste foutre le bordel.
Ce qui aurait été acceptable si le gameplay n'avais pas été aussi foireux :/
Et pas de mode multi non plus.


PS: Steam ne vend pas encore le jeu, mais il est déjà disponible sur GamersGate, sur le site officiel ou encore chez Orange ( Oo)!
Info: Steam - GamersGate - Official Website - Orange.fr
+ : Fun, graphisme, musiques.
- : Tout le reste.
Ma note: 5.5/10
Mon mot: Un excellent gâchis de temps, d'argents et de tallent dans ce titre qui aurait mérité au moins de fonctionner correctement plus de 10 minutes... On retrouve bien l'ambiance de la série mais pas le plaisir.

6 commentaires:

  1. Et sinon cette petite interview de Lume :) ?

    RépondreSupprimer
  2. Tu es plus conciliant que le teste paru dans Canard PC (j'ai rarement tant ri en lisant un test et pourtant l'équipe de CPC et quand même drôle très très souvent mais la c'est un must have du test), sinon c'est quand dommage que des licence comme Postal ou notre Duke Nuken soit abimé par des versions modernes qui ne tiennent pas la comparaison de ces jeux magnifique d'antan

    Amicalement

    RépondreSupprimer
  3. Plus d'activité sur le blog? :(

    RépondreSupprimer
  4. Non et ça commence a faire un bout de temps, je suis déception. =(

    RépondreSupprimer